mercredi 18 mai 2022
à
19h30

Orchestre de la Suisse Romande

Charles Dutoit direction
Leonidas Kavakos violon

Piotr Ilitch Tchaïkovski
Concerto pour violon en ré majeur, op. 35
Igor Stravinsky
L’Oiseau de feu, ballet (1910)

Ces deux compositeurs parlent souvent d’eux-mêmes dans leurs œuvres. Si Tchaïkovski décrivait son mal de vivre en confiant à la musique ses pensées les plus secrètes, Richard Strauss, lui, aimait étaler la satisfaction de la sienne, n’hésitant pas à se dépeindre en héros, en sportif ou dans son univers domestique qu’il mettait en musique. C’est au bord du lac Léman, à Clarens, que le compositeur russe vint se réfugier pour fuir le mariage de façade qui l’avait traumatisé. Il compose alors le Concerto pour violon en ré majeur lequel, comme beaucoup de chefs-d’œuvre, fut incompris avant de s’imposer dans le monde entier.

Très proche de l’OSR et d’Ernest Ansermet son fondateur, Stravinsky avait offert à notre orchestre une suite d’orchestre tirée de son Oiseau de feu, mais c’est bien le ballet complet dans l’opulente version originale de 1910 que nous entendrons au cours de ce concert.

  • Orchestre de la Suisse Romande | rue des Maraîchers 36 | 1205 Genève
  • Victoria Hall
jeudi 19 mai 2022
à
20h00

Nigel Kennedy Band

Nigel Kennedy nous propose un programme autour de sa récente autobiographie et de son dernier CD «Uncensored». Toujours accompagné de son fidèle compagnon Jean-Sébastien Bach, avec qui il passe de longs moments quotidiens, Nigel rend aussi visite à Erik Satie, Ryuichi Sakamoto et Krzysztof Komeda.
Chaque concert de Nigel Kennedy est exceptionnel car ses interprétations sont uniques.

  • Les billets achetés pour les dates originales sont valables pour les nouvelles reportées : FNAC et monbillet.ch
  • Association Musika
vendredi 20 mai 2022
à
20h00

City of Birmingham Symphony Orchestra

Mirga Gražinytė-Tyla direction
Gabriela Montero piano

Piotr Ilitch Tchaïkovski
Concerto pour piano nº 1

Johannes Brahms
Symphonie nº 3

  • Service culturel Migros Genève, Rue du Commerce 9, 1204 Genève, Stand Info Balexert et sur www.culturel-migros-geneve.ch
  • Victoria Hall
dimanche 22 mai 2022
à
17h00

English Chamber Orchestra

Giovanni Guzzo direction
Beatrice Berrut piano

Igor Stravinsky Concerto en ré majeur pour cordes
Wolfgang Amadeus Mozart
Concerto pour piano no 17 en sol majeur, K. 453
Franz Schubert Symphonie no 5 en si bémol majeur, D. 485

Enregistré durant le premier confinement puis salué unanimement par la critique, le dernier disque de Beatrice Berrut débute certes par deux lugubres gondoles et trois odes funèbres, mais contient néanmoins des moments d’une éblouissante clarté. Aujourd’hui au coeur d’un nouveau
printemps, c’est dans une lumière plus chaude que nous emmène la pianiste Beatrice Berrut, avec l’English Chamber Orchestra dirigé par le solaire Giovanni Guzzo. Au programme de ce concert printanier, une oeuvre que Stravinsky composait en 1946 pour célébrer le vingtième anniversaire de l’Orchestre de chambre de Bâle, un concerto de Mozart qui allie mieux que quiconque la mélancolie et l’émerveillement. On conclut avec Schubert, dont on connaît l’intimité avec l’hiver.
Mais il n’a que 19 ans lorsqu’il compose sa cinquième symphonie, et un commentateuranonyme dit à juste titre qu’elle est « la meilleure symphonie de Mozart que Mozart n’a pas écrite ».

  • Billetterie Ville de Genève à la Maison des arts du Grütli, Espace Ville de Genève, Genève Tourisme, Cité Seniors. Centrale Billetterie T 0800 418 418 (Suisse), T +41 22 418 36 18 (Etranger)
  • Victoria Hall
mardi 24 mai 2022
à
20h00

Chœur de Pontverre
L’Orchestre de Chambre de Genève
Chœur des Collèges Sismondi et Voltaire

Marie-Isabelle Pernoud direction
Anne Montandon soprano
Annina Haug alto
Jörg Dürmüller ténor
Raphaël Hardmeyer basse

Wolfgang Amadeus Mozart
Messe du couronnement
Luigi Cherubini
Requiem en do mineur

  • Espace Ville de Genève, Grütli, Genève Tourisme, Cité Seniors, Centrale Billetterie T 0800 418 418 (Suisse), T +41 22 418 36 18 (Etranger)
  • Victoria Hall
vendredi 27 mai 2022
à
20h00

OHGe
La Psallette
Chœur mixte et Maîtrise de Sainte-Thérèse
Chœur norvégien de Genève
Ensemble vocal de Neuchâtel

Steve Dunn et Jean-Christophe Monnier direction
Humberto Salvagnin orgue

César Franck
Œuvres vocales (Panis Angelicus, Psaume CL, extraits de Ruth)
Symphonie en ré mineur

  • Espace Ville de Genève, Grütli, Genève Tourisme, Cité Seniors, Centrale Billetterie T 0800 418 418 (Suisse), T +41 22 418 36 18 (Etranger)
  • Victoria Hall
mercredi 1 juin 2022
à
19h30

Orchestre de la Suisse Romande

Marek Janowski direction

Anton Bruckner
Symphonie n° 5 en si bémol majeur

C’est le grand retour de Marek Janowski, ancien directeur musical et artistique de l’OSR (2005-2012) qu’il emmena dans la splendide aventure de l’enregistrement intégral des neuf symphonies d’Anton Bruckner, une rareté pour un orchestre latin.

La Symphonie n° 5 est une des plus vastes qui soient sorties de la plume du génial compositeur autrichien. Avec un matériau de base tout simple, à peine un motif, que Bruckner triture dans tous les sens, et sa gigantesque double fugue finale qui semble faire la synthèse et mettre un point final à toutes les fugues du monde, cette symphonie dépasse la faible humanité pour rejoindre le cosmos. Bruckner éprouvait une légitime fierté pour cet ouvrage tout en architecture et en lumière, «C’est ce que j’ai fait de mieux en matière de contrepoint», disait-il.

Après avoir dépassé sa dévotion au dieu Wagner, il est parti vers de nouveaux horizons, dans les sphères métaphysiques, sur la longue route de sa recherche d’absolu qu’il n’atteindra jamais en laissant son ultime symphonie inachevée.

  • Orchestre de la Suisse Romande | rue des Maraîchers 36 | 1205 Genève
  • Victoria Hall
vendredi 3 juin 2022
à
20h00

Orchestre Concertus et Chœur Orphée

Matthieu Schweyer direction
François-Xavier Poizat piano
Karine Mkrtchyan soprano
Armine Mkrtchyan soprano
Véronique Valdès alto
Joseph Zeinstra ténor
Fernando Cuéllar Leon ténor
Sacha Michon basse

«Grand Concert Beethoven»

Ludwig van Beethoven
Concerto pour piano n° 5, dit «L’Empereur»
Symphonie n° 5
Fantaisie pour piano, solistes, chœur et orchestre
, op. 80

  • Espace Ville de Genève, Grütli, Genève Tourisme, Cité Seniors, Centrale Billetterie T 0800 418 418 (Suisse), T +41 22 418 36 18 (Etranger)
  • CONCERTUS SAISONNUS
jeudi 9 juin 2022
à
19h30

Orchestre de la Suisse Romande

Jonathan Nott direction
Frank Peter Zimmermann violon (artiste en résidence)

Jean Sibelius
Symphonie n° 5 en mi bémol majeur, op. 82
Johannes Brahms
Concerto pour violon et orchestre en ré majeur, op. 77

Bruckner, Mahler, Sibelius, c’est la saison des grands symphonistes qui mettent un point final à cette forme musicale commencée avec Haydn en posant le pied dans le début du 19e siècle.

Après l’austérité sans concession de sa symphonie précédente, la Symphonie n° 5 de Jean Sibelius renoue avec un certain classicisme et un langage plus avenant sans rien perdre de son originalité. Sa brillante orchestration dominée par l’éclat des cuivres et son caractère héroïque la rendent aisément compréhensible pour le grand public comme pour les initiés. Raisons sans doute de son immense et durable succès. C’est une des meilleures portes d’entrée à l’univers magique du compositeur finlandais.

Frank Peter Zimmermann, notre artiste en résidence, viendra mettre un brillant point final à son année avec l’OSR par l’interprétation du Concerto en ré majeur de Johannes Brahms, à la fois archétype et pilier du répertoire romantique. La création avec Brahms au pupitre et Joseph Joachim au violon reçut un accueil délirant à deux doigts d’être compromis à cause d’un large pan de chemise dépassant du pantalon du compositeur qui avait oublié de mettre ses bretelles. Petite histoire de celles qui remettent les grands hommes dans leur humanité première.

  • Orchestre de la Suisse Romande | rue des Maraîchers 36 | 1205 Genève
  • Victoria Hall
vendredi 10 juin 2022
à
20h00

Musique Municipale de la Ville de Genève

Ferran Gili Millera direction

Frederick E. Bigelow
Our Director
Carl Wittrock
Crossroads
Naoya Wada
Anjin: Blue Eyed Samurai
Thierry Deleruyelle
Tarjan
Bert Appermont
The Red Stone
Jerry Goldsmith (arr. R. Smeets)
The General Suite
Danny Elfman (arr. M. Brown)
Alice in Wonderland
Divers, arr. Suzanne Welters
Highlights from Peter Pan
Ennio Morricone (arr. J.-G. Mortimer)
Chi mai
Divers, arr. Michael Brown
Pixar Movie Favorites

samedi 11 juin 2022
à
20h00

Orchestre des Nations
Chœur Lyrica-Opéra
La Passion selon Marie – Oratorio apocryphe

Louis Crelier musique
Valérie Letellier livret et mise en espace
Antoine Marguier direction
Clara Meloni soprano (Marie)
Juliette Galstian mezzo-soprano (Anne)
Sacha Michon baryton (Zacharie et Pierre)
Hoël Troadec ténor (l’archange Raphaël)
Thierry Dagon contre-ténor (l’archange Michel)

«La Passion selon Marie – Oratorio apocryphe», en création

Pour la première fois, une œuvre nous conte une histoire née des évangiles apocryphes chrétiens. «La Passion selon Marie» remet la femme dans le rôle dont elle a été écartée par la tradition apostolique, contrairement à la place qu’elle occupait dans le christianisme primitif.

Marie plurielle dans les écrits apocryphes chrétiens
L’oratorio se concentre sur une femme, Marie, figure à la fois de Marie-Madeleine et de la mère du Christ, dans un rapport au texte transcendé afin que la musique en reflète le sens profond, sa substance, tant il est vrai que «La joie musicale, c’est celle de l’âme invitée pour une fois à se reconnaître dans le corps» (Claude Lévi-Strauss). Ainsi en est-il de la jouissance mystique, incarnée par Marie, le personnage central qui par la nature même de sa vocation illustre cette prodigalité. Par cette voix mariale, toujours prophétique, mais aussi par toutes les voix, incomparables vecteurs de l’âme humaine, il s’agira encore et encore de tenter d’atteindre le sublime, le divin, l’indicible… Éternelle quête à laquelle toujours le compositeur est convié: habiter, transpercer le silence, néant surgit de la nuit des temps, la musique épousant en ce sens toute la problématique de l’être, celle du vide et du plein, qui n’est que le silence transfiguré dans l’ineffable de l’illumination finale.

  • Espace Ville de Genève, Grütli, Genève Tourisme, Cité Seniors, Centrale Billetterie T 0800 418 418 (Suisse), T +41 22 418 36 18 (Etranger)
  • Victoria Hall
lundi 13 juin 2022
à
20h00

Gli Angeli Genève

Kristian Bezuidenhout piano et direction
Stephan MacLeod basse et direction
Sandrine Piau soprano
Werner Güra ténor

Joseph Haydn
Die Schöpfung

  • Espace Ville de Genève, Grütli, Genève Tourisme, Cité Seniors, Centrale Billetterie T 0800 418 418 (Suisse), T +41 22 418 36 18 (Etranger)
  • Victoria Hall
jeudi 16 juin 2022
à
20h00

Le Chant Sacré Genève
participation du Chœur Bach, Lausanne
Orchestre Nexus

Romain Mayor direction
Clémence Tilquin soprano
Carine Séchaye mezzo-soprano
Jérémie Schütz ténor
Jérémie Brocard basse

Giuseppe Verdi
Stabat Mater
Les Vêpres siciliennes, ouverture
Gioachino Rossini
Stabat Mater

  • Espace Ville de Genève, Grütli, Genève Tourisme, Cité Seniors, Centrale Billetterie T 0800 418 418 (Suisse), T +41 22 418 36 18 (Etranger)
  • Victoria Hall
dimanche 19 juin 2022
à
19h00

L’Harmonie Nautique, orchestre d’instruments à vent de la Ville de Genève

Eric Haegi direction
Ambroise Thomas
Raymond, ouverture
Piotr Ilitch Tchaïkovski
Symphonie n° 6, premier mouvement
Felix Mendelssohn
Les Hébrides, ouverture
Wolfgang Amadeus Mozart
Symphonie n° 40, premier mouvement

  • Espace Ville de Genève, Grütli, Genève Tourisme, Cité Seniors, Centrale Billetterie T 0800 418 418 (Suisse), T +41 22 418 36 18 (Etranger)
  • Harmonie Nautique
lundi 4 juillet 2022
à
20h00

Sir András Schiff et Evgeny Kissin

Sir András Schiff piano
Evgeny Kissin piano

Wolfgang Amadeus Mozart
Sonate en ré majeur pour deux pianos, KV 448
Robert Schumann
Andante et variations en si bémol majeur pour deux pianos, op. 46
Antonín Dvořák
Danses slaves pour quatre mains (extraits des op. 46 et 72)
Bedřich Smetana
«Vltava», extrait de Má Vlast (version pour quatre mains)

  • Service culturel Migros Genève, rue du Commerce 9, Stand Info Balexert
  • Victoria Hall
dimanche 6 novembre 2022
à
20h00

Zaz

Zaz revient avec son cinquième album à l’automne 2021. Les quatre premiers l’ayant amenée à faire trois tours du monde, il était temps pour l’artiste de poser ses valises en présentant un disque qu’elle a commencé pendant le confinement printanier de 2020. Une solitude forcée mais chérie. Un album peint à bras-le-cœur, comme autant de tableaux.

Pour ce nouvel album, Zaz a travaillé avec le réalisateur néerlandais REYN (Vanessa Paradis, Stephan Eicher, Benjamin Biolay, Gaëtan Roussel…) avec qui elle a pris le temps de donner une teinte particulière à chaque chanson de l’album. D’une voix qu’on ne présente plus, aussi vive qu’émouvante et toujours sur le ton juste. Des textes directs, personnels et intimes, pour une artiste accomplie.

C’est dans ce même esprit que Zaz prépare sa prochaine tournée en revisitant le monde et ses plus somptueuses salles. Des spectacles à taille humaine et à proximité du public. Un retour à l’essentiel pour revivre, le temps d’un concert, l’évidence d’un moment partagé. Une tournée baptisée tout naturellement: «Organique Tour».

Les spectateurs pourront à nouveau visiter l’univers et la personnalité unique de l’artiste, découvrir de nouvelles facettes de son art, tous ses sortilèges, et retomber sous le charme de ses plus grands succès: Je veux, On ira, Éblouie par la nuit, Qué vendrá… et son dernier tube Imagine.

Un spectacle rare, énergique, positif et généreux, qui nous donne le sourire, «de la joie et de la bonne humeur» et nous rappelle qu’il est bon de voir la vie en rose avec Zaz.

Ce nouveau tour du monde sera à nouveau l’occasion pour Zaz et son public de croiser le chemin des ONG partenaires de la tournée au travers de son réseau associatif Zazimut, ramenant ainsi une petite touche de vert à la vie en rose.

  • Les billets restent valables pour la nouvelle date. Ticketcorner, T 0900 800 800 (CHF 1.19/min, réseau fixe), La Poste, Manor, CFF, à Genève: Globus, Centre Balexert, La Praille
  • Opusone
jeudi 17 novembre 2022
à
20h00

Imany

Imany conception et arrangements musicaux
Thierry Thieû Niang chorégraphie
Eugenio Recuenco création visuelle
François Menou création lumière
Olivier Rousteing création des tenues (Maison Balmain)

Avec son spectacle Voodoo Cello, la chanteuse Imany jette un sort à huit violoncelles pour transformer des tubes incontournables de l’histoire de la pop, de Cat Stevens à Radiohead, en passant par Donna Summer, Hozier ou encore Bob Marley.
Sans aucun artifice, elle utilise la magie combinée des cordes et de sa voix pour ensorceler les spectatrices et les spectateurs et éveiller leurs consciences autour de la puissance du féminin.
Depuis dix ans, la voix grave d’Imany séduit son public au rythme des compositions nourries de ses inspirations soul, folk et blues. Du triomphe des deux singles Don’t Be So Shy et You Will Never Know et de ses deux albums à la bande originale du film Sous les jupes des filles, Imany enchaîne les succès partout dans le monde.
Après une pause consécutive à de longues tournées internationales, Imany retrouve la scène pour marier son timbre de voix aux chaudes sonorités d’un ensemble de violoncelles: une rencontre à ne pas manquer!

Concert organisé dans le cadre du Festival Les Créatives

  • Les billets restent valables pour la nouvelle date. Ticket Corner, La Poste, Manor CFF, à Genève : Globus, Centre Balexert, La Praille
  • Victoria Hall
vendredi 17 novembre 2023
à
20h30

Sofiane Pamart

Le Chat Noir et TCO Prod présentent Sofiane Pamart en concert au Victoria Hall!

Après un long parcours au conservatoire de musique classique de Lille et des études en musicologie, le pianiste Sofiane Pamart se familiarise avec le rap français en proposant des collaborations originales alliant musique urbaine et musique classique. Avec son groupe Rapsodie, il met en lumière les œuvres des rappeurs en créant des versions instrumentales de leurs titres.

Personnage hors du commun, Sofiane Pamart enchaîne les scènes prestigieuses en solo depuis 2019. La salle Pleyel qualifie son travail d’œuvre «ténébreuse et poétique», incarnant une musique d’une «justesse émotionnelle» qui rend sa «grande œuvre accessible à tous».

Considéré comme un musicien unique, un pianiste haute couture avec une mentalité et une image de rappeur, il n’en oublie pas ses inspirations profondes telles que Chopin, Ravel et Debussy, et propose des compositions entre la grande musique de film et les récits d’aventures.

Héritier cosmopolite des maîtres précédents, outre son premier amour pour le classique, on retrouve dans l’œuvre de Sofiane Pamart des saveurs multiples. Une invitation au voyage, hors des sentiers battus, mais où l’on croise parfois les traces d’Astor Piazzolla, Yann Tiersen, Shigeru Umebayashi ou même Scott Storch.

Un artiste à venir découvrir d’urgence s’il n’a pas encore croisé votre chemin!